« Libérer l’imaginaire » ; 8ème édition du FELIV – Du 23 au 29 juillet à l’esplanade de Riad El Feth


Assia-Djebar-Irmeli-Jung

 

 

 

Le Festival International de la littérature et du livre de jeunesse (FELIV) débarque sur Alger du 23 au 29 juillet à l’esplanade de Riad El Feth et rend hommage à l’académicienne Assia Djebar

 

« Libérer l’imaginaire », slogan de cette huitième édition, annonce un programme très riche alliant réflexion et divertissement pour mieux se rapprocher du public. Plusieurs nouveautés sont prévues lors de cette édition notamment un café littéraire qui réunira le public et les écrivains hôtes pour un échange culturel, lecture d’extraits littéraires et des séances de dédicaces, le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

 

Le volet littérature sera fortement présent et diversifié avec la présence de 55 écrivains qui viendront présenter leurs dernières publications ainsi que la participation d’une vingtaine de pays étrangers venant de quatre continents (France, la Tunisie, Irak, Syrie, Koweit et Grande Bretagne)

 

Par ailleurs, le FELIV rendra hommage à deux grandes figures de proue de la littérature algérienne et mondiale : la regrettée écrivaine et académicienne Assia Djebar et le sud-africain d’expression afrikaans André Brink, tous deux décédés le 6 février dernier.
L’hommage dédié à Assia Djebar sera axé sur son parcours cinématographique et non sur son incontestable volet littéraire, avec la production d’un film exclusivement pour cette circonstance, dont quelques extraits seront projetés dans certaines stations de métro. Mis à part à Alger, cet hommage se déroulera, également, dans la ville natale de la défunte romancière (Cherchell).

 

De plus, le FELIV reconduit, encore une fois, les ateliers d’écriture et le concours de nouvelles, dans les trois langues arabe, française et tamazigh ainsi que de diverses activités destinées aux enfants (dessin, écriture, contes…).

Partager :

Vos commentaires